La Manufacture d'armes de Châtellerault : 200 ans d'existence

La manu 2019 - intro

Ce site industriel historique a été une véritable passerelle vers le Grand Châtellerault d'aujourd'hui avec ses industries à la pointe de la technique.

De nos jours, c'est la patinoire, le conservatoire de musique et de danse, l'école nationale de cirque, l'AFPA et le musée qui modèlent La Manu.

La Manu, un lieu de rencontre des savoirs d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

 

Asset Publisher

null L'École de cirque

La centrale thermique devient l'École nationale de de cirque de Châtellerault

Avant

Dans les années 1880, l'énergie à vapeur fait son apparition pour les besoins de la production à la Manu. Des chaufferies sont implantées pour permettre la combustion du charbon pour chauffer l'eau, générant la vapeur qui alimentent de puissants moteurs capables d'entraîner les machines-outils des ateliers.

Cet édifice abrite alors la centrale thermique du site de la Manu où sont installées ces machines à vapeur. L'édifice est laissé à l'abandon après la fermeture de la manufacture.

Maintenant

En 1995, une Ecole de Cirque s'implante au parc du Verger de Châtellerault. Puis en 1998, elle s'implante dans l'ancienne centrale thermique restaurée. Un chapiteau s'installe derrière le Conservatoire pour permettre la diffusion de spectacles de l'Ecole, notamment lors du festival Cirque en décembre.

Un nouveau chapiteau a été installé à l'ancienne caserne de Lâage mais le siège administratif de l'ENCC et les cours se situent toujours à la Manu, où les élèves continuent de donner des spectacles en extérieur.

 

La manu 2019 - lien film

► Utilisez le clic droit de la souris sur la vidéo et choisissez l'option "Enregistrer la vidéo sous..."