En savoir plus sur La Manu

Découvrez l'histoire et le devenir de chacun des bâtiments Découvrez l'histoire et le devenir de chacun des bâtiments

Retour

Le Musée

Les ateliers deviennent le musée

Avant

Les deux bâtiments accolés l'un à l'autre qui accueillent le musée sont construits dans les années 1880 pour répondre à l'accroissement de la production, dans le contexte de la fabrication du fusil Lebel. On peut encore lire sur le corps central, les dates de 1886-1887 sculptées dans la pierre.

Au centre des trois ailes en pierre couvertes en ardoise qui donne à l'ensemble une allure austère et monumentale, se trouvent toute une halle couverte en sheds, toits en dents de scie vitrés au nord, qui laissaient entrer la lumière dans les ateliers pour faciliter le travail des ouvriers. Il y faisait très chaud en été, tellement que cet atelier était surnommé "Cayenne" par les manuchards !

 

Maintenant

Dans les années 1970, un collectionneur, le Comte Bernard de Lassée, loue ce local à la Ville pour y installer une partie de ses véhicules anciens. Ainsi nait le premier musée de l'Auto.

En 1991 la collection est achetée par la Ville aux héritiers du Comte et une importante rénovation de l'atelier aboutit à l'ouverture du musée Auto Moto Vélo en 1998. Dès 2013 une salle sur l'histoire et les productions de la manufacture est créée au sein du Musée.

En 2019, des travaux de rénovation aboutissent à l'ouverture en septembre d'une plus grande salle consacrée à la manufacture, puis d'une nouvelle tournée vers l'histoire du cabaret du Chat Noir et les silhouettes d'ombres de Rodolphe Salis.